Détox de printemps : comment et pourquoi en faire une ?

Détox de printemps : comment et pourquoi en faire une ?

- Categories : Conseils bien-être

Le printemps, la période idéale tant attendue des beaux jours, et également LA saison pour faire le ménage en interne, comme en externe.

Les plantes germent et poussent, les oiseaux chantent, le soleil pointe le bout du nez et les journées rallongent. Il est possible de faire une détox à n'importe quel moment de l'année. On adaptera alors le type de détox si l'on est en été, en automne, en hiver ou au printemps. Mais le printemps est la belle saison qui s'y prête le mieux.

Pourquoi le printemps est idéal ?

Le printemps est la période du renouveau, de la renaissance, du changement, de la transition entre l'hiver, la saison plus intérieure, introspective et l'été, la saison plus extérieure, en relation.

C'est également la période idéale pour entreprendre un nettoyage de printemps, tant sur le plan physique que mental, afin de se débarrasser des accumulations de l'hiver et de se préparer à accueillir la vitalité et la fraîcheur de la nouvelle saison. Les températures sont plus douces, l'énergie revient.

Nous avons généralement accumulé des toxines et des toxiques durant l'hiver, car on élimine moins, on mange plus, Noël et le jour de l'an sont passés par là, on fait moins de sport, on vit plus à l'intérieur qu'en extérieur, on est plus sédentaire…

En ayurveda, on considère que l'on a accumulé du Kapha en hiver. Notre corps a stocké et cet excès de kapha peut encombrer les voies respiratoires et parfois engendrer de la rétention d'eau. On peut ressentir de la fatigue, un manque d'entrain, un manque de clarté mentale voire parfois un peu de déprime.

En médecine traditionnelle chinoise, le printemps est le symbole du renouveau. C'est la saison dominée par le couple Foie - Vésicule biliaire. Un foie déséquilibré peut amener divers troubles tels que nervosité, colère, mucosités, déséquilibre hormonal, dépression, troubles menstruels, problèmes de peau et de vue etc…

Les fleurs du printemps

Pour quelles raisons faire une cure de printemps ?

  • pour libérer son organisme des toxines accumulées, pour faire le ménage
  • pour gagner en vitalité, en énergie et retrouver la pleine forme
  • pour garder ou retrouver la joie de vivre, la motivation
  • pour s'alléger de quelques kilos superflus ou donner l'opportunité de gagner quelques kilos qui manquent
  • pour favoriser le drainage des émonctoires et pour nettoyer et soutenir les organes en leur donnant un coup de pouce, en particulier (foie, reins, intestins, peau, utérus...)
  • pour diminuer des symptômes, douleurs, troubles digestifs, pathologies récurrentes ou chroniques
  • pour expérimenter et mieux se connaître
  • pour prendre un temps pour soi, faire le point sur sa vie
  • pour prendre une décision, changer de voie professionnelle, déménager, voyager, s'engager ou se désengager
  • pour offrir les meilleures conditions à son bébé, en pré-conception
  • en prévention, comme hygiène annuelle
  • pour prendre soin de soi et de sa santé

Quel type de détox peut-on faire ?

Alors là, je vais me répéter : il faut personnaliser et adapter le type de cure à faire ! En consultation, je vous fais un plan détaillé personnalisé.

Tisanes, plantes : On peut utiliser les plantes pour détoxifier et détoxiner l'organisme en profondeur, ouvrir les portes du nettoyage (plantes diurétiques, hépatiques, digestives, laxatives) mais il est parfois nécessaire de faire d'abord une cure reminéralisante (plantes nutritives, minéralisantes, équilibrantes, adaptogènes). La sève de bouleau fraiche arrive généralement au bon moment.

Alimentation : On peut choisir d'avoir une alimentation saine, nourrissante et pauvre en toxines. Faire le plein de vitalité et de minéraux pour soutenir l'élimination des déchets. Opter également pour une alimentation végétarienne peut être bénéfique pour favoriser une meilleure élimination des toxines et promouvoir une santé globale.

Jeûne : Il est possible de faire du jeûne intermittent, du jeûne hydrique, du jeûne sec, du jeûne court ou moyen, des monodiètes… On adapte la durée et le type de jeûne au terrain, aux capacités et aux possibilités de chacun, notamment en incluant des jours de monodiète si nécessaire.

Je vous propose un jeûne personnalisé à domicile, où on se voit en consultation chaque jour pendant le jeûne et la reprise alimentaire.

Purge : Si cela est nécessaire et si vous êtes prêt, on peut faire des purges. Un peu comme une douche interne, les purges apportent parfois un nettoyage rapide et puissant des déchets métaboliques qui permet de gagner du temps et de soulager l'organisme.

Mouvement, sport, activité : Il est bon d'accompagner cette période par du mouvement. Reprendre une activité physique, la marche, le jardinage, la natation…

Il est possible d'utiliser certains exercices particuliers pour aider la détox (postures de yoga, qi qong, abdos hypopressifs par exemple).

Respiration : La respiration permet l'élimination des toxines, et combiner des exercices de respiration à une détox de printemps permet d'optimiser le nettoyage tout en favorisant une bonne oxygénation des cellules.

Eau en interne et en externe : On pourra boire une eau particulière pour nettoyer les reins (eau distillée, eau faiblement minéralisée), ça vous permettra de maintenir une bonne hydratation, et on peut bien sûr utiliser les bains chauds (bains, sauna, hammam) ou les bains froids selon votre terrain.

Détox du printemps

Par quoi commencer ?

Si vous voulez commencer simplement aujourd'hui, voici quelques suggestions générales, qu'il conviendra ensuite d'approfondir et de personnaliser :

  • Boire de l'eau comme l'eau de gingembre au citron qui est une recette détox avec beaucoup de bienfaits, et des tisanes.
  • Manger des fruits et légumes, de préférence les légumes de saison et les légumes crus qui font partie des bonnes habitudes alimentaires à adopter.
  • Consommer des super aliments pour bien nourrir l'organisme, combler les éventuelles carences et favoriser la détox : algues, jus d'herbe d'orge, spiruline, pollen, graines germées, eau de mer, mais aussi graines de lin, de chia, psyllium.
  • Bouger, marcher, faire des activités physiques
  • Respirer profondément matin et soir et en cas de stress
  • Faire un bain ou une séance de hammam

En consultation, on adapte tous ces conseils à votre terrain, votre tempérament, vos possibilités et envies du moment.

Comment jeûner sans prendre de risque ?

Commencer doucement et faites vous accompagner pour être soutenu, encadré et guidé.

Préparation : Il est primordial de faire une bonne préparation avant de jeûner. Une descente alimentaire, des plantes qui activent l'élimination, combler les carences, prendre du temps pour se préparer émotionnellement et se libérer de ses peurs. Tout cela permet de vivre une expérience profonde en sécurité.

Reprise : La sortie de jeûne est une période cruciale qu'il convient de bien mener pour bénéficier et optimiser les bénéfices du jeûne.

Accompagné : L'idéal étant d'être accompagné et conseillé pour la préparation, le jeûne et la sortie. Cela permet de vivre une expérience sereine, sécure et surtout d'optimiser et de potentialiser les effets du jeûne grâce aux tisanes, aux plantes, à l'alimentation, à l'écoute et au partage.

Et les purges ? Est ce que c'est dangereux ?

Oui et non !
Les purges peuvent être extrêmement utiles et favoriser un nettoyage rapide et efficace.

Par contre, il n'est peut être pas favorable de purger trop souvent sans raison apparente. Une purge peut parfois être irritante ou fatigante.

Il convient de choisir la purge adaptée : purge saline (sel d'epsom, chlorumagène, magnésie), purge huileuse (huile de ricin), à base de plantes (séné, oseille) ou purge à l'eau et parfois un combiné de plusieurs techniques.

Chaque situation mérite d'être étudiée et adaptée afin de donner les meilleures conditions et de respecter l'organisme.
Je suis en faveur des purges, mais pas toujours !

Il me semble également important de se faire guider par un professionnel qui connaît et qui a expérimenté sur lui-même les purges et le jeûne !

Qui peut faire une cure de détox ?

Tout simplement tout le monde ! Il faut juste adapter les conseils et personnaliser la cure.

Les hommes, les femmes peuvent faire une cure détoxifiante. Les jeunes, les vieux, les actifs qui travaillent, les inactifs, les retraités, ceux qui vivent en ville, en appartement et ceux qui vivent en maison à la campagne, ceux qui voyagent en camion, ceux qui sont en France ou à l'étranger. Il n'y a aucune limite à condition de personnaliser le programme et de l'adapter en fonction des possibilités de chacun, du tempérament, de la vitalité, de la toxémie, de la motivation, de l'hygiène de vie et du quotidien de chaque personne.

C'est pour cette raison que je ne vous propose pas un programme de détox identique pour tous ! Au contraire, je vous propose un accompagnement personnalisé avec un programme individuel qui correspond à vos besoins et vos possibilités.

Je suis une femme, y a-t-il des adaptations à faire ?

Les femmes peuvent faire une cure de détoxification. On pourra adapter selon les besoins, période et mode de vie de chaque femme.

Cycles menstruels : On va inclure le cycle menstruel dans le programme de détox. En effet, il est possible d'adapter la détox selon la période du cycle. Il est parfois possible de sélectionner la période où l'on va faire du jeûne intermittent, un jeûne hydrique ou de positionner la purge selon le cycle menstruel.

Ménopause : Il est tout à fait possible de faire une cure de printemps en période de péri-menopause ou une fois la ménopause installée. Les conseils seront adaptés.

Pré-conception : À toute saison, on peut faire une cure de détox en préparation d'accueillir une grossesse. La détox est vivement conseillée avant d'avoir un bébé, si possible pour les deux parents.

Grossesse et allaitement : Il est possible de faire une cure de détox, en personnalisant et en adaptant les conseils selon le terme de la grossesse, les symptômes, l'âge de l'enfant allaité, le nombre de tétées.

Jeûne au féminin : Prendre en compte et intégrer les spécificités féminines dans l'accompagnement du jeûne permet d'en optimiser les effets en adaptant le jeûne en fonction de la physiologie et du rythme de chacune.

Idem pour les purges, les cures de détox, les préparations à la grossesse.

Je vous accompagne pour toutes ces situations particulières concernant la santé naturelle de la femme.

Peut-on faire une période de détox pour les enfants et adolescents ?!

Oui et non.

Enfants : On ne va bien sûr pas faire un jeûne long et des purges sur un jeune enfant en bonne santé ! Mais il est possible de proposer des conseils adaptés selon les besoins des enfants.

On peut notamment utiliser les aliments et les tisanes avec des plantes adaptées aux petits. On adaptera également, si c'est juste une mesure préventive ou si l'enfant a des symptômes spécifiques (problèmes de peau, eczéma, asthme, constipation, allergies, problèmes ORL, troubles du comportement...). On utilisera toujours des techniques naturelles adaptées aux enfants, respectant leur physiologie et leur grande sensibilité en matière de remise en forme.

Ados : À l'adolescence, on pourra aller un peu plus loin selon le terrain de l'ado, sa motivation et ses besoins. Ça pourra être très utile en cas d'acné, de problèmes de peau, problèmes ORL, stress, fatigue, manque de concentration, manque de clarté mentale, manque de vitalité…

L'adolescence est une période où le jeune peut décider de mettre les choses en place pour lui-même et les résultats peuvent être vraiment impressionnants.
Donner l'opportunité aux enfants de prendre soin d'eux de façon naturelle leur donnera des bases pour avoir les bons réflexes une fois adultes.

Je vous accompagne, vous et vos enfants, à trouver le plan idéal pour nourrir, nettoyer et régénérer.

Pour résumer…

  • Profiter du printemps pour faire le ménage dans votre corps
  • Commencer en douceur
  • Se faire accompagner pour personnaliser le plan de détox
  • Tout le monde peut faire une détox, à condition d'adapter les conseils

Articles Similaires

Partager ce contenu