Comment changer son alimentation en famille ? (4 astuces)

Comment changer son alimentation en famille ? (4 astuces)

- Categories : Au coeur de la vie

La préparation des repas pour toute la famille est parfois une corvée, parfois un plaisir mais c'est une responsabilité plus importante qu'on ne l'imagine.
Quels aliments, et sous quelle forme, nous proposons de nourrir nos proches ?
Quel palais va-t-on développer chez nos chers bambins ?
Rôle ludique, éducatif, écologique, gustatif et bien sûr de santé...

Quand on veut instaurer des changements alimentaires à la maison…

Beaucoup de consultant.e.s partagent avec moi leurs difficultés à mettre en place des changements alimentaires car leur conjoint ou leurs enfants font de la résistance.

Que ce soit pour instaurer des repas végétariens, végétaliens ou encore une alimentation vivante, ça génère des conflits familiaux et / ou conjugaux.
De nombreuses femmes (et hommes) me confient également en consultation, à quel point il est difficile et frustrant pour eux de préparer deux repas différents : un pour eux et un autre pour le reste de la famille...
Cela génère frustration et parfois même souffrance. Il peut être difficile de ne pas partager le repas commun qui manifeste une sorte d'unité familiale ou conjugale.

Les frustrations…

Il est aussi souvent extrêmement frustrant de voir les autres consommer du pain, du fromage, de la viande, des pizzas ou d'autres plats pleins de gluten, de produits laitiers, de viande, de gras, de plats frits, cuits et trop lourds à digérer.
Alors parfois on arrive à rester hyper motivé.e et à garder le cap et parfois, suite à une mauvaise journée, un coup de fatigue, en fonction du cycle menstruel, on craque et on mange comme eux...
C'est pourquoi il est parfois utile de se faire accompagner dans votre démarche afin de se sentir soutenu.e et de garder la motivation.
Il s'agit aussi d'essayer de mettre en place des detox, micro-purges et autres nettoyage des organes, à certains moments précis, dans l'objectif de diminuer certaines difficultés et envies alimentaires.

Pourquoi changer son alimentation ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous voulez changer votre alimentation. Vous vous retrouverez certainement dans ces raisons principales :

Améliorer la santé : L'une des principales motivations pour changer son alimentation est d'améliorer sa santé globale. Une alimentation saine et équilibrée peut réduire le risque de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète de type 2, l'obésité et certains types de cancer.

Gestion du poids : Un autre objectif courant du changement alimentaire est la gestion du poids. Une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins individuels peut aider à atteindre et à maintenir un poids santé.

Augmenter l'énergie et la vitalité : Certains aliments peuvent fournir les nutriments essentiels nécessaires au bon fonctionnement du corps et favoriser un niveau d'énergie optimal. En évitant les aliments transformés et riches en sucre ajouté, on peut réduire les fluctuations d'énergie et ressentir une sensation de vitalité accrue.

Améliorer la digestion : Certains changements alimentaires peuvent être motivés par des problèmes digestifs tels que les ballonnements, les brûlures d'estomac, la constipation ou la diarrhée. Une alimentation équilibrée et adaptée peut contribuer à améliorer la santé digestive en favorisant une flore intestinale saine et en fournissant une quantité adéquate de fibres et de nutriments nécessaires à un bon fonctionnement digestif.

Sensibilisation alimentaire : Certaines personnes décident de changer leur alimentation en raison d'allergies ou d'intolérances alimentaires, de sensibilités alimentaires ou de convictions personnelles telles que le végétarisme ou le véganisme. Dans ces cas, l'adaptation de l'alimentation est nécessaire pour éviter les aliments problématiques et assurer un apport nutritionnel adéquat.

Que faire pour changer son alimentation ?

Pour changer son alimentation de manière efficace et durable, voici quelques étapes clés à suivre :

  1. Définissez des objectifs spécifiques et réalistes pour votre alimentation. Voulez-vous manger plus de légumes ? Réduire votre consommation de sucre ? Augmenter votre apport en protéines ? En ayant des objectifs clairs, vous pouvez vous concentrer sur les changements nécessaires.
  2. Apprenez les bases de la nutrition et comprenez les principes d'une alimentation équilibrée. Renseignez-vous sur les groupes alimentaires, les nutriments essentiels et les bonnes pratiques alimentaires. Cela vous aidera à faire des choix éclairés.
  3. Planifier vos repas est essentiel pour une alimentation saine. Prenez le temps de préparer un menu hebdomadaire, faites une liste de courses en fonction de ce menu et assurez-vous d'avoir des aliments sains à portée de main.
  4. Optez pour des aliments frais et non transformés autant que possible.
  5. Apportez des changements progressifs à votre alimentation au lieu d'essayer de tout changer en une seule fois. Cela rendra la transition plus facile et augmentera les chances de maintenir ces changements à long terme.
  6. Adoptez de bonnes habitudes alimentaires telles que manger lentement, prendre le temps de savourer les repas, éviter les distractions pendant les repas et manger en pleine conscience.
  7. Trouvez du soutien auprès de vos amis ou de groupes de soutien en ligne qui partagent vos objectifs. Le fait de partager vos expériences, vos succès et vos défis avec d'autres personnes peut vous aider à rester motivé.e et engagé.e dans votre changement alimentaire.
  8. Laissez de la place à la flexibilité et aux plaisirs occasionnels. Il est important de maintenir un équilibre et de ne pas se sentir privé. L'autorisation de se faire plaisir de temps en temps peut vous aider à maintenir une alimentation saine sur le long terme.

Comment changer son alimentation pour perdre du poids ?

Pour changer votre alimentation dans le but de perdre du poids de manière saine et durable, voici quelques conseils à suivre :

  • Déterminez un objectif de perte de poids à long terme. Il est recommandé de viser une perte de poids progressive, d'environ 0,5 à 1 kilogramme par semaine, pour favoriser des résultats durables.
  • Adoptez un déficit calorique modéré, c'est-à-dire, consommer moins de calories que celles que vous brûlez. Cependant, il est important de maintenir un déficit calorique modéré et de ne pas trop restreindre votre apport calorique, car cela peut avoir des conséquences néfastes pour votre santé et votre métabolisme.
  • Optez pour des aliments riches en nutriments et faibles en calories, tels que les fruits, les légumes, les grains entiers, les protéines maigres et les légumineuses.
  • Surveillez la taille de vos portions pour éviter de consommer plus de calories que nécessaire.
  • Limitez votre consommation d'aliments transformés, de collations sucrées, de boissons sucrées, de fast-foods et d'aliments riches en matières grasses saturées. Ces aliments sont souvent riches en calories et pauvres en nutriments, ce qui peut entraver vos efforts de perte de poids.
  • Buvez suffisamment d'eau pour maintenir une hydratation adéquate, il peut également vous aider à vous sentir rassasié. Buvez de l'eau tout au long de la journée et privilégiez cette boisson plutôt que des boissons sucrées ou caloriques.
  • L'activité physique régulière est importante pour soutenir la perte de poids. Essayez de combiner une alimentation équilibrée avec une routine d'exercice adaptée à vos capacités et à vos préférences.
  • En plus de changer votre alimentation, adoptez un mode de vie global sain. Cela comprend suffisamment de sommeil, la gestion du stress et une alimentation régulière et équilibrée.

Quels sont les effets d'un changement d'alimentation ?

Un changement d'alimentation peut avoir des effets significatifs tant sur la personne qui modifie ses habitudes alimentaires que sur sa famille. Pour la personne elle-même, adopter une alimentation saine peut entraîner une amélioration globale de la santé. En consommant une alimentation équilibrée et nutritive, elle peut réduire le risque de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et l'obésité. De plus, une alimentation saine renforce le système immunitaire, augmente l'énergie et favorise la vitalité. Le changement d'alimentation peut également entraîner une perte ou un gain de poids, selon les objectifs individuels.Un autre aspect important est l'impact de l'alimentation sur l'état d'esprit et le bien-être émotionnel. Certains aliments sont connus pour favoriser la production de neurotransmetteurs liés à la sensation de bonheur, tandis que d'autres peuvent avoir un impact négatif sur l'humeur. Ainsi, un changement positif dans l'alimentation peut contribuer à une meilleure santé mentale et à une plus grande clarté mentale.

Pour la famille, le changement d'alimentation d'un membre peut avoir une influence et une inspiration sur les autres. Les choix alimentaires d'une personne peuvent servir de modèle pour les autres membres de la famille, les incitant à repenser leurs propres habitudes alimentaires et à adopter un mode de vie plus sain. En outre, cela peut modifier la dynamique des repas en famille. La préparation et le partage de repas sains deviennent une activité familiale agréable, renforçant les liens familiaux et encourageant une alimentation plus consciente et nutritive pour tous les membres de la famille. De plus, un changement d'alimentation peut être une occasion d'approfondir les connaissances sur la nutrition au sein de la famille. Cela peut susciter des discussions sur les différents types d'aliments, leurs bienfaits pour la santé et les meilleures pratiques en matière d'alimentation.

4 astuces pour y parvenir rapidement :

Montrer l'exemple…

Concrètement, si votre famille n'est pas encore prête à ce changement, n'oubliez pas que c'est une opportunité de leur montrer l'exemple ! Peut-être que grâce à cela, vous allez gagner en vitalité, être plus épanoui.e, perdre quelques kilos, vous sentir mieux etc... et ils le verront !
"Soyez le changement que vous voulez pour le monde".
Cela commence dans votre foyer. Incarnez et partagez les valeurs que vous souhaitez transmettre à vos enfants. Rayonnez et vibrez pleinement vos valeurs.
Ils absorberont tout cela et ils sauront le mettre en place quand ils en auront besoin, si ils sont malades ou quand ils seront adultes.
Soyez patient.es !

La séduction...

Pour faire apprécier les fruits et légumes à votre conjoint et à vos enfants, pensez à tester des recettes de crusine ludique et gourmande ! C'est souvent un bon point de départ.

Faites de jolies présentations, attachez vous aux détails, aux couleurs, aux plats, ajoutez des herbes et des fleurs.

Les tout petits préfèrent généralement les aliments simples (bâtonnets de fruits et de légumes à la croque), alors que les ados et les adultes aiment souvent découvrir les salades composés originales, les biscrus, les rouleaux de printemps, les wraps, les desserts crus au cacao ou aux fruits.

Ayez toujours des fruits à disposition sur la table pour leur donner envie d'y goûter et d'y revenir et des crudités lors des repas. Chacun ira à son rythme.

Charité bien ordonnée commence par soi-même...

Et puis mesdames ou messieurs, sans tomber dans les clichés, n'oubliez pas que pour bien prendre soin des autres, vous avez besoin de prendre soin de vous.
Charité bien ordonnée commence par soi même.
Vous ne pouvez pas demander aux autres d'appliquer des choses que vous même n'avez pas encore mis en place ! Donnez leur un peu de temps et une fois que vous aurez trouvé votre rythme idéal, vous pourrez vous attacher à partager et à transmettre.

En attendant ce déclic, prenez soin de vous.

Parler pour être écouté, écouter pour que les autres parlent...

En attendant, communiquez, dialoguez, expliquez...
Dites leur pourquoi cela est important à vos yeux : au niveau de la santé, au niveau éthique, au niveau écologique etc… Mais surtout, dites-leur pourquoi c'est important pour VOUS.
Qu'est ce qui vous amène à faire ces changements, quels sont vos besoins et vos objectifs personnels.
Une autre chose que j'aimerais partager avec vous aujourd'hui, c'est l'image que vous allez ancrer dans l'esprit de vos enfants.
Ces futurs hommes et futures femmes...
Ces futurs pères et futures mères...
Faut-il se dévoyer aux autres pour être un bon parent, une bonne mère, un bon salarié, un bon citoyen ?
Voulez vous qu'eux même reproduisent ce schéma à l'âge adulte en mettant leurs propres besoins de cotés au profit des autres ?
Ou bien voulez-vous leur montrer qu'aujourd'hui, on peut être un bon parent, une bonne maman ou un bon papa, tout en n'oubliant pas ses propres besoins personnels, en communiquant du mieux possible avec bienveillance ?
Je ne dirais pas que c'est un chemin facile et qu'il n'y a aucun obstacles parfois inconfortables à franchir. Mais c'est ça la vie !
C'est cette évolution, ce chemin, ces réflexions qui nous font avancer et qui feront peut-être un peu avancer le monde.
Gardez le contact avec vos besoins personnels et faites de votre mieux.
Et si il y a des dérapés, soyez indulgent.e avec vous même : ça fait partie du chemin.
Il n'y a pas d'erreur, il n'y a que des expériences qui nous permettent d'apprendre.

En résumé...

- N'attendez pas les autres pour avancer, expérimenter et prendre soin de vous.
- Dialoguez ouvertement
- Faites de votre mieux avec bienveillance pour vous même
- Faites vous accompagner pour être soutenu.e et mettre en place des outils qui vous aideront

Je vous accompagne lors de consultation individuelle afin de prendre ce temps de recul pour prendre soin de votre santé de façon globale et holistique.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter.

Articles Similaires

Partager ce contenu