Plasma marin hypertonique 3L pour la cuisine

PLASMA3

Nouveau produit

Plasma marin hypertonique 3 litres

Plus de détails

673 Produits

Voir les conditions de livraison

Pays

Département

15,64 € TTC

En savoir plus


POURQUOI DU PLASMA MARIN HYPERTONIQUE D'IBIZA ?

Suite à notre rencontre avec nos fournisseurs, nous avons été très surpris des différentes pratiques existantes de récolte de l'eau de mer dans le monde. Nous cherchons les meilleurs fournisseurs internationaux pour tous nos produits et nous nous rendons sur place dans le monde entier pour voir comment ils travaillent et lorsque cela ne nous convient pas, nous imposons nos propres cahiers des charges (comme pour les assiettes en bois d'olivier, les algues déshydratées à moins de 40°C, les noix de coco) pour que la qualité soit optimale. Nous essayons ainsi de faire bouger la pratique des producteurs pour que les normes qualitatives évoluent vers plus de qualité pour tous et que les anciennes normes soient progressivement remplacées par de nouvelles, comme la déshydratation à 40°C par exemple. Selon nos informations, de nombreuses entreprises européennes pompent l'eau depuis des ports, des plages, de la côte, d'unités de désalinisation d'eau de mer, voir de puits salins en pleine terre. Voici une très simple question à poser à vos fournisseurs pour y voir plus clair : Comment et dans quelles conditions est prélevée l'eau de mer, avez vous des photos ou des vidéo de vos bateaux et de vos récoltes ? La récolte du plasma marin de la meilleure qualité doit se faire sur des sites particuliers en présence de fortes concentrations de plancton (bloom) qui apparaissent spontanément après quelques jours de beau temps sans vent et à certaines saisons (pas en été, l'eau est trop chaude) dans des endroits spécifiques où se rencontrent des courants marins propices à la formation de vortex mobiles (comme les cyclones). Les vortex et les blooms de plancton sont des phénomènes naturels et éphémères qui se produisent à certains endroits uniquement lorsque ces conditions particulières sont réunies. Il faut être au bon endroit, au bon moment. Un bateau me paraît être la seule possibilité sérieuse pour pouvoir récolter ainsi. On trouve toujours beaucoup d'information sur la localisation, la transformation de l'eau de mer, et ses multiples usages chez les sociétés qui la commercialisent, je n'ai jamais vu une seule photo ou vidéo d'un bateau de récolte et les modalités exactes et précises de la récolte sont rarement évoquées.

Ceci étant dit, voici une vidéo de la rencontre avec nos fournisseurs d'Ibiza qui récoltent l'eau de mer en bateau dans les meilleures conditions possibles, à mon sens qui se rapprochent des préconisations de René Quinton, à priori et sauf démenti, seules deux sociétés dans le monde récoltent comme cela en bateau. De plus ils utilisent les technologies le plus en pointe en matière d'analyse "sensible" de l'eau, étant les représentants en Espagne de la fondation Masaru Emoto et étant les seuls en Espagne à posséder un microscope à fond noir. Pour ce qui est du processus : L'eau est captée au bon moment en haute mer, dans une zone comprise entre 40 et 200 mètres de profondeur, la captation a lieu entre 15 et 25 mètres de profondeur, dans des zones privilégiés par leur grande stabilité dans la composition des minéraux.

Dans ces sites, les courants marins maintiennent l’eau de mer parfaitement propre et avec une salinité constante, ce sont aussi des lieux où se forment des tourbillons marins appelés vortex propices aux blooms de planctons. Il existe de grandes concentrations de plancton dans ces zones qui bénéficient en plus d'une oxygénation importante grâce aux herbiers de posidonies, classés patrimoine mondial UNESCO depuis 1999 dans le secteur. Ces herbiers situés dans des zones rocheuses sont capables de transformer, par un processus appelé biocénose marine, les éléments minéraux non biodisponibles en éléments biodisponibles, c'est-à-dire parfaitement assimilables à notre organisme. La méditerrannée possède une concentration en minéraux plus importante que les océans.

La région d'Ibiza, qui bénéficie d'une image paradisiaque est particulièrement protégée et dispose d'un environnement exceptionnel où la vie marine y est d'une grande diversité toute l'année. Le protocole de capture et d'extraction, associé une d'ultrafiltration à 4°C et à la non utilisation de matériaux susceptibles de modifier la composition chimique de l'eau, en fait une eau de mer de la plus haute qualité, uniquement ultrafiltrée à froid, sans aucune autre intervention. Nos fournisseurs utilisent par ailleurs quatre méthodes d'analyse de la qualité de l'eau :

- cristaux d'eau (Masaru Emoto)
- microscopie à fond noir
- Moratherapie (Jean Marie Danze)
- Bio-Well technology (Korotov)


Notre fournisseur propose plusieurs produits, du plasma marin hypertonique exclusivement récolté en bateau en haute mer (voir ci dessous) dans des vortex qui se forment de façon éphémère et aléatoire. Ces produits sont conditionnés en petites bouteilles de verre que nous prévoyons de référencer prochainement, ils sont beaucoup plus rares.

Notre fournisseur récolte également du plasma marin hypertonique en bateau dans les mêmes zones de collecte en haute mer  (voir ci dessous) que le produit en bouteilles de verre mais la récolte en vortex n'est pas garantie, elle peut être partielle voir absente. La raison est une raison matérielle, les vortex étant de durées variables, éphémères et aléatoires ils ne permettent pas de récolter d'eau pendant un temps près important et sur des volumes très importants. Cette eau de mer est ensuite conditionnée en bag in box de 3 et 11 litres en carton + polyethylène haute densité spéciaux contact alimentaire (rien à voir avec le plastique PET des bouteilles d'eau du commerce, voir la vidéo ci dessus).

De cette manière, l'eau de mer est un excellent nutriment pour l'organisme car elle contient tous les minéraux et oligo-éléments de manière organique et biodisponible, tous les éléments du tableau de Mendelev.

Les minéraux sont le "carburant" utilisé principalement par notre corps, ce qui est nécessaire pour que nos cellules remplissent leurs fonctions de manière optimale. Ils sont également essentiels à l’absorption des vitamines et sont responsables des processus enzymatiques des cellules.

Ainsi, afin que les cellules remplissent toutes leurs fonctions avec la vitalité maximale et la capacité précise d’une nutrition cellulaire organique, biodisponible et alcaline. Ainsi, l'eau de mer devient la meilleure boisson minérale puisqu'elle contient tous les éléments du tableau périodique de Mendeleev.

Un autre des grands avantages de l'eau de mer est son PH. Comme le disait Otto Warbürg, père de la respiration cellulaire et double lauréat du prix Nobel, "toutes les maladies sont acides et où il y a de l'oxygène et de l'alcalinité, il ne peut y avoir de maladie".

En raison de la qualité de notre matière première, les eaux hyperoxygénées des prairies de posidonies (reconnues par l'UNESCO comme site du patrimoine mondial en 1999) et des courants marins procurant pureté et clarté. Ibiza et Formentera Agua de Mar ont un pH alcalin, compris entre 8,1 et 8,4, qui aidera l’organisme à maintenir un pH neutre grâce à l’homéostasie. L'ingestion d'eau de mer est conseillée pour contrôler et maintenir notre PH, ainsi qu'un complément exceptionnel pour les régimes alcalins.

Le pouvoir antioxydant et anti-acidité produit par l'eau de mer est dû à l'alcalinité fournie par les minéraux.

Il y a quelques concepts intéressants à garder à l'esprit lors de l'utilisation de l'eau de mer.

La vie a une origine marine, cela a été scientifiquement prouvé. L'eau de mer a une composition chimique très similaire à celle du plasma sanguin, raison pour laquelle elle est si bénéfique pour les êtres vivants. Afin d'optimiser  l'absorption des minéraux de l'eau de mer, la récolte se réalise dans un endroit très spécifique : la collecte de l'eau de mer se réalise en haute mer, dans des endroits privilégiés par leur grande stabilité dans la composition des minéraux, des sites où les courants marins maintiennent l'eau de mer parfaitement propre et avec une salinité constante, où se forment des tourbillons marins. Dans ces endroits, il existe de grandes concentrations de plancton, la deuxième plus grand maillon de la chaîne alimentaire de la Terre, avec les plantes, 
En réalisant la collecte dans ces endroits, l'eau de mer contient tous les minéraux et oligo-éléments de manière organique et biodisponible.

Nous sommes de l’eau de mer isotonique, c’est-à-dire que notre plasma sanguin contient environ 9 gr / l. de sels minéraux, par rapport à l’eau de mer qui en contient 36 gr / l environ dans des proportions similaires au sang. La manière la plus évidente et la plus intéressante d’utiliser l’eau de mer peut être une ingestion directe et contrôlée dans la cuisine.

Boire de l'eau de mer de façon directe et contrôlée est très bénéfique pour la santé, car l'eau de mer est un excellent nutriment, contenant la plupart des minéraux du tableau périodique et tous dissous dans le meilleur solvant universel existant: l'eau. Ceci est très important car le "carburant" que notre corps utilise principalement est constitué de minéraux, sans lesquels les cellules ne pourraient pas exercer leur fonction dans l'organisme de façon optimale.

En cuisine, l'eau de mer rehausse et améliore le goût de nombreux aliments sans en masquer le goût authentique. Ainsi, la nourriture préparée avec l'eau de mer conserve sa saveur originale et rien d’autre.

Cuisiner avec de l'eau de mer fournit tous les minéraux et les oligo-éléments de manière saine et naturelle, constituant le meilleur substitut du sel ordinaire (chlorure de sodium).

L'eau de mer contient tous les minéraux du tableau périodique des éléments et ce de manière biodisponible. C’est grâce à cela que les aliments cuits à l’eau de mer sont réhydratés et reminéralisés pour en faire des aliments à fort pouvoir nutritif.

Le problème aujourd'hui est que notre consommation de minéraux par le biais de la nourriture a considérablement diminué et, à quoi est-ce dû ? La réponse est très simple: la pollution, l'épuisement des sols dû à la production agricole intensive et notre rythme de vie stressant ont considérablement réduit la qualité de la nourriture et son apport en minéraux, réduisant drastiquement la contribution minimale nécessaire au bon fonctionnement du corps.

L'eau de mer nous aide également à rester jeunes, pour une raison simple: de façon régulière et cyclique le corps régénère toutes ses cellules, car leur durée de vie est limitée dans le temps. A mesure que nous vieillissons, l’une des premières facultés que la cellule perd est la capacité de s’hydrater. On sait que plus on vieillit, moins on boit, donc boire et ingérer de l'eau de mer peut nous aider à "réveiller" cette capacité à nous hydrater, que lorsque nous sommes jeunes, nous avons naturellement dans notre corps. L'eau de mer contient entre 35 et 38 grammes / litre de sels dissous.

L'eau de mer a un pH alcalin  compris entre 8,1 et 8,4, et notre ph est légèrement alcalin environ 7,3, donc notre milieu interne aussi, et il doit donc maintenir notre corps pour un bon fonctionnement. Toutes les maladies sont acides et nécessitent par conséquent un pH acide pour se développer. "Là où il y a alcalinité et oxygène, la maladie ne peut exister"-Otto Warbürg, prix Nobel 1931-.

C'est pourquoi il est si important d'avoir des aliments alcalins dans notre alimentation. Si notre environnement interne devient acide, la première chose que l’organisme essaiera de faire est de rendre son pH alcalin et, comment le fait-il ? Il a principalement recours à ses réserves de calcium pour éteindre ce "feu", et ce calcium se trouve le plus facilement pour l'organisme dans la première ressource disponible, les os. Il est aisé de comprendre que ce mécanisme entraine des fragilités. En ingérant de l'eau de mer, nous pouvons contrôler et maintenir notre ph, maintenir nos os en santé et améliorer notre digestion.

Différentes universités étudient actuellement les apports nutritionnels et thérapeutiques de l'eau de mer sont comme l'université de Malaga, La Laguna (Tenerife), Antioquia (Colombie) et Nouatchot (Mauritanie).

Des caractéristiques commune entre le sang et l'eau de mer sont l'homéostasie (autorégulation des propriétés), la présence spécifique et similaire d'oligo-éléments (élément chimique indispensable) , on peut également trouver dans les deux un pouvoir antibiotique et autorégénération. Au congrès international de thalassothérapie de Cannes en 1957, De La Farge a déclaré que l’eau de mer n’est bactéricide que pour les bactéries pathogènes.

Fushi, empereur chinois, créateur d'écriture et père de la médecine de la mer, a recommandé l'eau de mer il y a 5000 ans pour la prévention et le traitement de la maladie.

Platon a déclaré que "l'eau de mer guérit tous les maux de l'homme.

René Quinton, physiologiste français, reprend et promeut en 1906 les études et l'utilisation de l'eau de mer.

L'EAU DE MER, SOURCE UNIQUE ET INIMITABLE DE VIE

L’eau de mer a une composition chimique si variée qu’elle ne peut pas être synthétisée artificiellement, que signifie-t-elle exactement?

  1. L'eau de mer ne peut pas être fabriquée, car elle contient de nombreux éléments à l'état de traces qui rendent pratiquement une synthèse « industrielle » ou « domestique », à savoir mélanger l'eau avec du sel, la fabrication n'est pas synonyme d'eau de mer. Un tel mélange résulte est simplement de l'eau salée qui ne contient pas les propriétés spécifiques de l'eau de mer.
  2. Le sel que nous pouvons généralement acheter ne contient pas tous les sels minéraux déjà dissous dans l'eau de mer. La majorité du sel du commerce perd lors de la transformation d'une grande partie des composants contenus dans l'eau de mer. de séchage, de raffinage et d’ajout d’additifs, ne laissant que du sodium et du chlore, donc le sel ordinaire, même d’origine marine, ne ressemble en rien à l’eau de mer, car il s’agit simplement de chlorure de sodium , NACL.

LE CONCEPT DE L'ENVIRONNEMENT INTERNE:

L'environnement interne du corps et l'eau de mer remplissent les mêmes fonctions, l'une en relation avec les cellules, l'autre en relation avec les microorganismes de l'écosystème marin. Dans les deux cas, il s'agit du maintien des conditions physiques et chimiques en accord avec le développement de la vie. Les deux sont donc des milieux minéraux dont l'homéostasie et la structure chimique résultent d'une régulation biologique. De plus, l'analyse montre que leurs compositions respectives sont identiques.

Cependant la composition seule n'est pas suffisante pour démontrer les propriétés thérapeutiques concrètes du plasma marin. En effet, l'étude du monde vivant montre que la nature simple d'un élément ne détermine pas ses propriétés biologiques, mais la forme et la structure spécifiques dans lesquelles il est présent. La biochimie se distingue de la chimie minérale non pas par la nature des atomes étudiés mais par celle des structures propres à la matière vivante dans lesquelles leurs atomes sont associés. La biochimie révèle que l'activité des molécules dépend essentiellement de leur configuration spatiale, pour ne citer qu'un facteur dont l'importance est déterminante lors de l'étude d'enzymes, d'hormones, d'acides nucléiques, etc.

Lorsque nous étudions la structure chimique de l’eau de mer, dont nous ne connaissons pas beaucoup d’aspects, deux constantes se dégagent.

D'une part, les sels qui composent la matrice saline des eaux marines ont un produit de solubilité différent de celui des mêmes sels dissous dans de l'eau distillée. Par conséquent, l'hydratation des sels marins n'est pas seulement due à sa nature spécifique, mais doit également ses propriétés particulières à la transformation de ces éléments au sein des cycles de l'écosystème. Vous pouvez parler de la dynamisation des éléments marins. En fait, la matrice saline des eaux marines constitue un milieu naturel unique qu’il est pratiquement impossible de reproduire artificiellement. Cette hydratation spécifique des sels conditionne les caractéristiques physiques de l’eau elle-même, substrat du métabolisme.

D'autre part, comme dans sa composition, la nature des sels et la manière dont les différents éléments sont présents dans la matrice saline des eaux marines sont proches de ce que l'on trouve dans l'environnement interne.

D'un point de vue thérapeutique, c'est précisément la forme spécifique des oligo-éléments et des sels minéraux qui nous intéresse, car nous recherchons l'action qu'ils induisent. C’est là l’hypothèse fondamentale sur laquelle repose l’ensemble de l’étude du concept de plasma marin et qui a été présentée pour la première fois en 1897 par René Quinton: "Il existe une identité physiologique entre le plasma marin et le plasma humain", c’est-à-dire le plasma. marine a la même aptitude que le plasma humain à servir de support minéral à la vie cellulaire. Ce n'est pas du tout une simple solution salée dont la composition est proche de celle du liquide extracellulaire, mais un authentique sérum physiologique en osmose parfaite avec l'environnement interne, qui satisfait pleinement les besoins minéraux des cellules.

 

 

Avis

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue