Laissez nous un message, nous vous répondrons rapidement !


Désolé, nous ne sommes pas en ligne pour le moment !

Laissez nous un message, nous vous répondrons rapidement !
Traversée des Pyrennées sur le GR10 avec les graines germées

Traversée des Pyrennées sur le GR10 avec les graines germées

- Categories : Voyage

Traversée des Pyrénées 

36 jours plus tard, après avoir commencé à Hendaye et être passé par tous les états émotionnels possible, me voilà arrivé à Banyuls-sur-mer signant la fin de cette aventure ou devrais-je dire le début d’une autre.

Outre le fait d’un retour à l’essentiel qui est indéniable, cette aventure m’a amené à réfléchir sur la Santé.

J’ai encore en tête cette rencontre avec un couple de jeune retraité randonnant à la journée me disant « Ce que vous faites est super, nous, nous avons désormais le temps mais nous n’avons plus la santé pour faire ça… »

C’est vrai, on se rend compte de l’importance d’une chose seulement lorsqu’on la perd avant ça, nous n’en avons parfois même pas conscience.

Cette expérience m’a donc fait réfléchir.

Dans le monde « alternatif », si je peux dire ça comme ça, la santé est la plupart du temps un but à atteindre, et je pense que c’est là tout le problème.

En effet, en fonctionnant de la sorte, nous nous enfermons dans une prison dorée en nous coupant du monde, de toute la volatilité de la vie. Ça part sûrement d’un bon sentiment, mais au bout d’un certain temps ça se retourne contre nous. Combien de personne ce sont coupée de la vie ainsi ?

Sur le papier, marcher 9h par jour avec un sac de 15kg sur le dos en plein soleil avec peu de vrai repos, une alimentation passable (sauf pour les graines germées merci Biovie !) et ce 36j durant n’est probablement pas « healthy » et c’est même une épreuve pour le corps. En revanche c’est une expérience vraiment riche, avec des rencontres incroyables, des paysages incroyables, un vrai bain de Nature.

Est-ce que j’aurais dû me priver de ça juste parce que ça s’oppose, du moins en partie, avec les principes d’une bonne santé ? Sûrement pas.

C’est donc là que j’ai eu une prise de conscience:

La santé comme un moyen, pas comme un but.

Un moyen de quoi ? De vivre des expériences comme celle-ci, de réaliser des objectifs ambitieux, d’être en pleine possession de nos moyens afin de faire face a la volatilité de quotidien. 

Finalement, prendre soin de notre santé nous permet de donner le meilleur de nous-même dans notre quotidien, d’investir pleinement le sens qu’on donne à notre vie.

L’alimentation est une grosse porte d’entrée à la santé évidemment, et Biovie contribue à maintenir cette porte ouverte.

Cette marche m’a plongé encore plus dans l’évidence de la voie que j’ai choisie, celle d’aider les autres à recouvrer la santé pour vivre des « trucs de fou » en ayant comme outils l’ostéopathie et la naturopathie, outils auxquels je me forme actuellement.

Concrètement, cette traversée m’a fait prendre conscience de l’importance de prendre soin de soi et depuis que je suis rentré je suis tellement heureux de retrouver des produits frais et un bon lit.

De plus je me suis lancé dans la production intensive de graines germées parce qu’on ne peut nourrir la vie qu’avec la vie !

D’ailleurs, les sacs de graines germées ont fait des ravages sur le GR10.

A bientôt j’espère,

Nicolas

Share this content