Comment faire face à une actualité anxiogène ?

Comment faire face à une actualité anxiogène ?

- Categories : Au coeur de la vie

Après un été rythmé par les canicules, les orages et les incendies, place à une rentrée sur fond d’actualités politiques et économiques anxiogènes.

Même lorsque l’on fait l’effort de s’éloigner de la télévision et de la radio, il est quasiment impossible de passer à côté de ces actualités négatives.

Si malgré tous vos efforts cela finit par vous affecter, vous angoisser ou vous agacer, voici une triade qui peut vous aider.

Résilience, indulgence et amour.

Qu'est ce qu'une situation anxiogène ?

Une situation anxiogène est une situation ou un contexte qui suscite ou provoque de l'anxiété, c'est-à-dire une sensation de stress, d'inquiétude ou de peur intense. Ces situations peuvent varier d'une personne à l'autre, car chaque individu réagit différemment en fonction de ses expériences personnelles, de sa sensibilité et de sa perception du monde qui l'entoure.

Il est important de noter que l'anxiété peut être une réaction normale et adaptative face à certaines situations, car elle nous prépare à faire face à un danger potentiel. Cependant, lorsque l'anxiété devient excessive, persistante et interfère avec la vie quotidienne d'une personne, elle peut être considérée comme un trouble anxieux qui nécessite une attention particulière et éventuellement un traitement professionnel.

Pourquoi les médias sont anxiogènes ?

Les médias peuvent être considérés comme anxiogènes pour plusieurs raisons :

Sélection des informations : Les médias ont tendance à se concentrer sur les événements négatifs et sensationnels. Les informations dramatiques, les catastrophes, les crimes et les conflits attirent davantage l'attention du public et génèrent plus d'audience. Cela peut créer une perception biaisée de la réalité, donnant l'impression que le monde est un endroit plus dangereux qu'il ne l'est en réalité.

Amplification des risques : Les médias ont le pouvoir d'amplifier les risques en mettant l'accent sur les conséquences les plus graves d'un événement. Ils peuvent exagérer les statistiques ou présenter des scénarios catastrophiques qui suscitent la peur et l'anxiété chez les spectateurs.

Répétition des images traumatisantes : Les médias ont tendance à diffuser en boucle des images choquantes et traumatisantes lors de situations de crise. La répétition constante de ces images peut renforcer l'anxiété collective et individuelle, générant un sentiment d'insécurité.

Manque de contexte : Les médias ont souvent peu de temps pour fournir des informations détaillées et nuancées. Les nouvelles sont souvent présentées de manière simplifiée et sans contexte, ce qui peut conduire à une compréhension partielle de la situation. Cela peut renforcer l'anxiété en créant une perception incomplète et alarmiste de la réalité.

Il est important de noter que tous les médias ne sont pas anxiogènes, et qu'il existe également des médias qui cherchent à informer de manière équilibrée et à promouvoir des messages positifs.

Quelles sont les conséquences d'une fatigue informationnelle ?

La fatigue informationnelle, également appelée surcharge d'information, se produit lorsque nous sommes exposés à un flux constant et excessif d'informations, ce qui peut avoir plusieurs conséquences :

Diminution des facultés cognitives : Lorsque nous sommes confrontés à une quantité écrasante d'informations, il devient difficile de les absorber, de les comprendre et de les traiter de manière efficace. Cela peut entraîner une diminution de la concentration, de la mémoire et de la capacité de prise de décision.

Stress et anxiété accrus : Le surplus d'informations peut augmenter le niveau de stress et d'anxiété. Lorsque nous sommes constamment bombardés par des nouvelles alarmantes, des opinions contradictoires et des alertes incessantes, cela peut entraîner un sentiment d'insécurité, une peur de manquer quelque chose d'important et une anxiété généralisée.

Épuisement mental : Le traitement continu de l'information peut épuiser nos ressources mentales. La recherche constante d'informations, la navigation sur les réseaux sociaux, la vérification des actualités peuvent être mentalement épuisantes et contribuer à la fatigue et au surmenage.

Diminution de la productivité : La surcharge d'informations peut perturber notre capacité à nous concentrer sur des tâches spécifiques et à maintenir un niveau élevé de productivité. Les interruptions constantes dues aux notifications et aux flux d'informations peuvent fragmenter notre attention et entraver notre capacité à accomplir des tâches de manière efficace.

Impact sur le bien-être émotionnel : L'exposition excessive à des informations négatives, sensationnalistes ou traumatisantes peut susciter des émotions négatives telles que la tristesse, l'angoisse ou la colère, ce qui peut altérer notre humeur générale et notre équilibre émotionnel.

Quelles sont les solutions pour décompresser ?

Une solution pour décompresser est : la résilience, l'indulgence et l'amour.

En mécanique, la résilience est la capacité d’un matériau à résister à un choc. C’est le pouvoir de rebondir. En psychologie, cela désigne plutôt être capable de se reconstruire après une situation traumatique pour ne pas vivre dans le malheur.

J’ai la croyance qu’aucun événement n’est pas seulement négatif ou positif. Il y a toujours un côté sombre et un côté lumineux à nos expériences de vie ; mêmes les plus challengeantes. Alors en lisant ces lignes, quel est pour vous l’avantage de cette situation politico économique actuelle ? Quelle opportunité en ressort ? Quel horizon est-ce que cela ouvre dans votre vie ? Cherchez bien, je suis sûre qu’il y a une pépite tout près de vous.

Indulgence, envers-vous surtout. Si je vous parle de cela c’est que j’ai moi aussi tendance dans les moments de stress à perdre le cap de mes bonnes habitudes (sportives, alimentaires, de sommeil etc.). Et je sais que beaucoup d’entre vous sont dans ce cas. Et on le sait, manger ses émotions, les décharger devant la télé, l’alcool, le jeu ou dans la paresse est une voie facile. Et c’est normal. Revoyez peut-être vos objectifs à la baisse, pour rester fier.e de vous chaque soir au coucher. Mieux vaut un petit pas chaque jour qu’un grand pas de temps en temps. L’automne est souvent une période compliquée physiologiquement (jours raccourcies, arrivée du froid, baisse de luminosité, organisme qui passe au ralenti, qui a envie de faire des réserves). Nombreuses sont les personnes qui ont le moral à zéro en cette période. On y ajoute une crise politique et un excès de news négatives dans les médias. Comment pensez-vous pouvoir maintenir vos jeûnes, vos entraînements, vos lectures et j’en passe ? Je vous invite à éteindre votre télé, à limiter les réseaux sociaux et à sortir. Baladez-vous, jouez, riez, embrassez, câlinez, faites-vous plaisir et maintenez votre niveau d’énergie au plus haut. J’aime croire que si chacun de nous vibre haut et va bien, la communauté toute entière en profite. Nous sommes tous liés.

L’amour est à la source de toute forme de vie. Je vous invite, si vous ne la connaissez pas, à découvrir ici cette expérience du Professeur Emoto sur la mémoire de l’eau. Cette expérience montre que nos pensées, nos mots, nos énergies peuvent modifier la structure de la molécule d’eau. Les pensées et énergies positives entretiennent la vie, les autres nuisent à la vie et à son développement. Sachant que nous sommes principalement constitués d’eau… Je vous laisse imaginer ce qu’il se passe si nous sommes confrontés ou si nous dégageons des énergies, paroles, émotions négatives à longueur de temps. Puissant pas vrai ? A quels niveaux de votre vie ressentez-vous de l’amour et le projetez-vous sur les autres ? Qui vous fait ressentir de l’amour dans votre vie ? Comment pourriez-vous le dire ou le montrer ?

Entre résilience, indulgence et amour, qu’est-ce qui vous parle le plus ?

J’espère que cette triade résonnera en vous et vous mettra du baume au cœur !

Je vous envoie toutes mes bonnes ondes pour cette fin d’année et vous invite à venir vers moi si vous ressentez le besoin d’être accompagné.e.

Alexia DELVA

Méthode D.R.E.A.M

Dormir, Respirer, Évacuer, Aimer et Manger.

Coachings et séjours immersifs pour revenir à vos besoins essentiels et vivre en pleine santé avec le sourire.

06.86.50.95.06

Partager ce contenu